Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande

Reykjanes
L'ouest
Les fjords de l'ouest
Le nord de l'Islande
L'est de l'Islande
Le sud de l'Islande
Les pistes intérieures islandaises
Sources chaudes en Islande
Les différentes régions de l'Islande
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée

ARNARSTAPI

Le port est situé au milieu de falaises où un grand nombre de goélands viennent nicher. Le village est bordé de pelouses qui sont une zone de nidification pour de nombreuses sternes arctiques

A l'entrée du village on trouve une immense statue en pierre de Ragnar Kjartansson représentant Barður Snæfellsás, personnage légendaire d'une ancienne saga, mi-humain mi-ogre  et dont  la péninsule tire son nom. Selon la légende il vit toujours sur le Snæfellsjökull et protège la région

D’Arnarstapi, il est possible de longer la côte vers le petit port d'HELLNAR et de découvrir les nombreuses formations rocheuses et arches basaltiques qui bordent la mer comme l'arche de Gatklettur et le gouffre de la souris (Músagjá).


BÆJARFOSS

La chute haute d'une cinquantaine de mètres est située juste derrière la partie orientale de la petite ville de Ólafsvík. Un sentier partant de la ville permet de rejoindre le pied de la cascade en une vingtaine de minutes.


BÚÐIR

Petit port de pêche qui fut un des plus importants centres de pêche du Borgarfjördur au XVIIIe siècle avec une jolie petite église.

La première église fut construite en 1703, démolie et rebâtie plusieurs fois, la dernière qui fut consacrée en 1987 a été reconstruite afin de ressembler à l'église d'origine. Complètement habillée de noir à l'exception des fenêtres et des portes qui sont blanches, elle renferme quelques objets anciens : un retable qui date de 1750 et une horloge qui date de 1672.

Il est possible d'effectuer une randonnée dans le champ de lave de Búðahraun qui a été déclaré réserve naturelle en 1977, et de partir à la découverte de plages au sable doré ou bien monter jusqu'au cratère du Búðaklettur afin de découvrir le point de vue sur la région.


DEILDARTUNGUHVER

Cette source thermale située dans la vallée de dans Reykholtsdalur est la plus importante d'Islande, et fournit 180 l/sec d'eau chaude à 100°C,

L’eau est capturée par une station de pompage et utilisée pour alimenter les réseaux de chauffage des villes de  Borgarnes et d’Akranes ainsi que des serres environnantes, l’horticulture représentant  une part importante des activités agricoles de cette région..

Les plantes vert vif que l’on peut observer aux alentours de la source, sont une variété particulière de fougère appelée blechum spicant qu’on ne retrouve nulle part ailleurs en Islande et qui se développe ici grâce à la chaleur et à l’humidité permanente


DJUPALON

Plages de Dritvik et Djúpalónssandur

Prendre la piste 572 sur 2km

La plage de galets est entourée de formations rocheuses qui donnent un caractère particulier, on peut notamment observer une arche de pierre : Gattlettur

Parsemés sur le sable de la plage subsistent encore quelques restes d’un chalutier anglais échoué en 1947.

On peut également découvrir sur la plage un ensemble de quatre pierres étalons qui servaient à jauger les capacités des jeunes matelots. (Amloði 23kg : minable, Hálfdrættingur 54kg : demi-portion, Hálfsterkur 100kg : demi-fort, Fullsterker 154kg : très fort

Si vous n'étiez pas en mesure de lever au moins Hálfdrættingur, vous n'étiez pas autorisés à rejoindre l'équipage du navire, parce qu'on estimait que vous seriez trop faible pour affronter les océans.


ELDBORG

Ce volcan âgé de 5 000 ans surnommé "forteresse de feu", haut d'une soixantaine de mètres, long d'environ 200 mètres possède un cratère de 50 mètres de profondeur.

Un sentier balisé partant de la ferme de Snorrastadir mène au point culminant dominant le cratère et ses parois escarpées. 2h AR


GERÐUBERG

Il s'agit d'une des plus grandes falaises de colonnes de basalte d'Islande, formant une muraille massive et spectaculaire haute à son point le plus élevé d'une quinzaine de mètres, dont les colonnes  assez régulières mesurent entre 1m et 1,5m, la falaise est située non loin de la ferme du même nom. Plusieurs voies d'escalade sont réalisables

Prendre la piste à droite, 5.5km après le croisement avec la 55 juste avant celui avec la 567


GLYMUR

Située au fond du fjord Hvalfjörður sur la rivière Botnsá, alimentée par le lac Hvalvatn et d''une hauteur de 196m, considérée comme la plus haute cascade d'Islande avant la découverte récente de celle de Morsárfoss dans les contreforts du Vatnajökull.

Elle est cachée au fond d'une gorge profonde. Pour avoir une meilleure vue sur la cascade, il faut y accéder par la rive gauche de la rivière en empruntant un sentier assez long et difficile (pentes raides, traversée de la rivière sur un rondin équipé d'un câble servant de passerelle). Environ 3h AR.

Accès depuis la route 47, au fond du fjord une courte piste longue de 3km conduit au parking, point de départ des sentiers.


HELGAFELL

"La montagne sainte". Cette petite colline située au sud de Stykkishólmur, haute de 73 mètres hébergeait autrefois un temple dédié au dieu Thor. A son pied se trouve la tombe de Guðrún Ósvífursdóttir, héroïne de la Saga des gens du Val au Saumon. La légende raconte que celui qui partant de sa tombe, gravit la montagne face à l'est sans prononcer un mot et sans se retourner et qui formule trois voeux une fois au sommet, verra ces voeux s'exaucer si son coeur est pur et que ses voeux restent secrets.

La colline est accessible via une petite route secondaire à la route 58. A défaut de voir vos voeux se réaliser, vous pourrez profiter de la vue magnifique sur le Breiðafjörður avec ses 2500 petits îlots.


HRAUNFOSSAR - BARNAFOSS

La cascade du champ de lave, cette chute inhabituelle est en fait la résurgence des eaux qui s'écoulent sous le champ de lave Hallmundarhraun et ressortent au niveau de la rivière Hvítá en une multitude de petites cascades formant de magnifiques draperies sur près d'un kilomètre de largeur. A proximité en amont, se trouve également la cascade de BARNAFOSS, la cascade des enfants qui tire son nom d'un triste fait divers après que les deux enfants d'un paysan soient tombés en traversant la rivière sur une arche naturelle qui n'existe plus aujourd'hui et se soient noyés.

Le parking est situé le long de la 518, au sud de la rivière Hvítá.


LÓNDRANGAR

Ces deux rochers sont surnommés Kristnidrangur (le pilier chrétien) et son voisin plus petit Heiðnidrangur (le pilier païen).

Le premier culmine à 75m et le second à 61m. De nombreux oiseaux peuplent les falaises, notamment des mouettes tridactyles.

Tous deux sont des bouchons de basalte,  reste d'un ancien cône volcanique et mis à jour par l'érosion.

On peut s'en approcher en empruntant à partir de la route  574 la petite piste qui conduit au phare de MALARRIF construit une première fois en 1917, puis reconstruit en 1946, il suffit ensuite de suivre la côte.


RAUÐFELDARGÁ

Le ravin de Raudfeldargja juste au nord de la route 574 est une gorge étroite qui entaille profondément la partie est du mont Botnsfjall. Cette gorge à été creusée par la rivière Sleggjubeina.

La gorge tire son nom d'une légende : Rauðfeldur et Helga, deux cousins jouaient sur une plage, Rauðfeldur poussa sa cousine sur un iceberg qui dériva jusqu'aux côtes groenlandaises. De colère, Bárður Snæfellsás, le père d'Helga jeta son neveu dans la gorge.

La gorge se situe 2.5km avant le croisement avec la F570 un peu avant Arnarstapi. Du petit parking part un sentier qui conduit à la gorge


VATNASAFN

La "Bibliothèque de l'eau» est une œuvre de Roni Horn située dans un vieux phare à Stykkishólmur.

Elle rassemble 24 colonnes de verre remplies d'eau recueillie à partir de la glace des grands glaciers islandais. Les colonnes dans lesquelles la lumière se réfracte reposent sur un sol sur lequel sont inscrits des mots en relation avec la météo.


YTRI-TUNGA

La plage près de la ferme est bien connue pour sa colonie de phoques. Les phoques viennent se prélasser sur les rochers et n'hésitent pas à jouer les curieux en s'approchant près du rivage.

Ne pas hésiter à revenir si vous n'avez pas la chance d'en voir. Le meilleur moment pour les observer serait en Juin et Juillet, mais nous avons eu la chance d'en voir au mois de Mars

La crique est belle, calme avec une merveilleuse vue sur le glacier Snaefellsjokull

On accède à la plage en prenant un petit chemin à partir de la route 54 (panneau indicateur).


  

LE FEU ET LA GLACE 


Afficher Islandenpoche sur une carte plus grande

L'OUEST DE L'ISLANDE

Afficher la carte dans une autre fenêtre

DECOUVERTE

La péninsule de Reykjanes

L'Ouest

Les fjords de l'Ouest

Le Nord

L'Est

Le Sud

Les pistes intérieures

Les sources chaudes

Les différentes régions

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATION

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019