Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Géologie de l'Islande
Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Reykjanes
L'ouest
Les fjords de l'ouest
Le nord de l'Islande
L'est de l'Islande
Le sud de l'Islande
Les pistes intérieures islandaises
Sources chaudes en Islande
Les différentes régions de l'Islande
Contact
Avertissement
Commentaires
Plan du site

DVERGHAMRAR

Les rochers des nains. Selon la légende le site serait habité par le peuple caché des nains, êtres bienfaisants et amis des elfes.

C'est en fait un petit canyon composé de colonnes de basalte qui forment un mur en forme de fer à cheval enserrant un champ de lave recouvert de mousse. Le site s'est formé sous l'effet des vagues à la fin de l'ère glaciaire alors que le niveau de la mer était plus élevé.

Le site est à environ une douzaine de kilomètres à l'est de Kirkjubæjarklaustur.  À proximité on peut également observer la cascade de Foss a Siðu parfaitement visible de la route n°1.


DYRHÓLAEY

C'est un petit promontoire de 120m de haut. Il s'agit du point le plus au sud de l'île. Cette péninsule est caractérisée par la présence d'une arche volcanique de laquelle elle a tiré son nom : L'île avec la porte dans la colline.

Dyrhólaey est une réserve naturelle protégée. C'est un paradis pour les oiseaux, notamment les macareux, qui viennent y nicher en mai et juin.. Du haut des falaises, on a une vue intéressante sur les plages de sable noir s'étendant à l'ouest en direction de Selfoss et à l'est sur les aiguilles de lave noire du Reynisdrangar situées à proximité de Vík.

L'accès se fait par la piste 218 qui permet de rejoindre un parking au bout de la pointe. Juste avant celui-ci une piste assez raide monte à droite vers le haut des falaises en direction du phare.


ELDGJÁ

La faille de feu, cette fissure éruptive qui est la plus longue du monde entaille le sol islandais depuis la calotte du Vatnajökull jusqu'à celle du Mýrdalsjökull. Elle fait partie du même système volcanique que le Katla. Ses dimensions sont vraiment impressionnantes, sa profondeur moyenne est de 140 m, avec un maximum de 270 m et sa plus grande largeur de 600 m.

L'éruption supposée de la faille aurait eu lieu aux environs de 934, mais la date exacte reste sujette à interprétation.

C'est au coeur de cette faille que vous pourrez découvrir la cascade d'Ófærufoss qui tombe en gradins successifs dans la vallée. Jusqu'en 1992 un pont de lave enjambait la rivière, mais il fut détruit par un tremblement de terre.

L'accès à la faille se fait soit à partir de l'ouest via le Landmannalaugar en suivant la piste F208 sur environ 36km (nombreux gués) soit en partant du sud en empruntant la piste F208 sur environ 42km (1 gué), une piste se dirigeant vers l'est permet de rejoindre le parking.

De là un chemin conduit à la cascade (1h30 AR) 


ELÐHRAUN

Il s'agit d'une gigantesque coulée de lave créée lors de l'éruption du Laki. La lave épaisse par endroits d'une douzaine de mètres, a aujourd'hui, pratiquement disparue, enfouie sous un manteau de mousse épaisse aux reflets gris argenté qui lui donne un aspect moutonné

La route n°1 traverse le champ de lave, mais il est possible d'en faire le tour en empruntant la route 204 ou de pénétrer au coeur en suivant la petite piste en direction de la ferme de Botnar


FAGRIFOSS

Cette cascade dont le nom signifie belle cascade est située le long de la piste F206 qui conduit au site du Laki. A partir de la route n°1 il faut suivre la piste sur environ 18km. La chute n'est pas visible de la piste. Elle est située quelques centaines de mètres en aval du gué qui traverse la rivière Geirlandsá et qui peut être problématique si la rivière est haute. Un peu plus loin un embranchement conduit au parking.


FJAÐRÁRGLJÚFUR

Ce canyon long d'environ 2km et profond d'une centaine de mètres à été creusé par la rivière Fjaðrá durant l'âge glaciaire, il y a environ 2 millions d'années.Un verrou rocheux a provoqué la création d'un lac de fonte  lorsque le glacier qui se trouvait en amont a reculé. L'eau du lac en débordant à creusé petit à petit le canyon.Pour découvrir le bas du canyon, prendre la piste F206, après environ 3 km, on arrive à un croisement où la F206 tourne à droite vers le Laki. (A un endroit appelé Holt) continuer tout droit. Après quelques centaines de mètres, on trouve un panneau d'information, où commence le sentier qui longe les hauteurs du canyon.

Il est possible également de suivre le fond de celui-ci, mais pas sans se mouiller les pieds.


GEYSIR

Geysir, dans la vallée de Haukadalur, est un site géothermique majeur.

On peut y observer le geyser Geysir (du mot islandais geysa - jaillir) qui a donné son nom à ce phénomène, mais actuellement il est au repos bien qu'il donne quelques signes d'activité, par contre Stokkur qui jaillit régulièrement toutes les 5mn fournit le spectacle.

Sur le site on peut observer de nombreuses manifestations géothermiques dont les bassins de Blesi, source d'eau chaude, constituée de deux étangs séparés par une étroite langue de terre, les bassins présentent des couleurs différentes, l'un est d'un bleu profond, alors que l'autre est beaucoup plus clair, ce phénomène étant dû à la différence concentration de silice qui est fonction de la température des bassins.


GULLFOSS

La chute d'or, situé sur la rivière Hvitá alimentée par les eaux de fonte du glacier Langjökull, elle tire son nom de l'arc en ciel qui se forme au-dessus les jours de soleil. En fait, il s’agit de deux chutes, très larges, perpendiculaires l’une par rapport à l’autre.

D’une hauteur totale de  32 mètres, avec un débit de 130m³ par seconde en été, les chutes plongent dans un canyon de 2,5 kilomètres de long.

Le site failli disparaitre au début du XXe siècle suite au projet de construction d'une centrale hydroélectrique, mais c'était sans compter sur la ténacité de la fille du propriétaire des lieux qui s'opposa au projet menaçant de se jeter du haut de la cascade si elle n'était pas entendue. Finalement, le projet fût abandonné.


HJÖRLEIFSHÖFÐI

Ce rocher qui émerge des sables noirs est une ancienne île ensablée par les coulées de cendres venant du volcan Katla situé sous le Mýrdalsjokull.

Il tire son nom du demi-frère d'Ingólfur Arnarson, Hjörleifur Hróðmarsson qui s'est installé sur ces terres en 874. Il périra assassiné par ses esclaves.

Une courte piste longue de 2,5km permet d'atteindre le pied du rocher. De là un sentier permet d'accéder au sommet.


INGÓLFSHÖFÐI

C'est un promontoire haut de 76m, c‘est ici qu'a débarqué Ingolfur Arnarson le premier viking à s'être installé en Islande, mais c’est également une réserve ornithologique remarquable peuplée de petits pingouins, de guillemots, de mouettes tridactyles, de fulmars, et de macareux.

Pour atteindre la pointe, il est nécessaire de traverser la baie de sable noir ce qui nécessite d’avoir recours à un passeur.

Après avoir longtemps exercé, Sigurdur Bjarnason le propriétaire de la ferme de Hofsnes, a passé la main à son fils Einar qui exerce le métier de guide de montagne, et c’est lui ou un des membres de sa famille qui vous fera traverser dans une charrette à foin tirée par un tracteur les 6km à travers les marais et les sables jusqu’au versant nord du promontoire qui est le seul qui permette d’y accéder.

Compter 1/2h de tracteur et 1h1/2 à 2h de randonnée à pied dans la réserve.

Départ à 12h précise tous les jours sauf le Dimanche, de début Mai à mi-Août.

Se présenter sur le parking de la ferme au plus tard 10 minutes avant le départ, ou bien réserver

http://www.localguide.is/localguide/Coast_Tour.html


KERIÐ

Cet ancien cratère volcanique qui c'est formé il y a environ 3000 ans fait partie d'un groupe de volcans appelés les Tjarnarhóla.

Le cratère à une profondeur de 55m et ses pentes raides de couleur rouge dominent le petit lac aux teintes verdâtres qui s’est formé au fond.

L'acoustique de ce cratère qui rappelle un amphithéâtre antique a attiré plusieurs artistes dont Björk et le chanteur d'opéra Kristján Jóhannsson qui y ont donné des concerts.

Le cratère est situé le long de la route 35 à une douzaine de kilomètres de Selfoss

Ce site est un des rares site naturel payant en Islande.


KIRKJUGÓLF

« Pavé de l'église ») : Cette formation géologique d'environ 80m² est constituée de colonnes basaltiques rabotées par l'érosion glaciaire qui forment un pavage régulier qui fait penser à celui d'une église.

Le site est une zone classée monument naturel depuis 1987

Le parking se situe à environ 600m de la route n°1 le long de la route 203.


LANDMANNALAUGAR

C'est une des régions emblématiques de l'Islande.

Célèbre pour ses sources chaudes et ses massifs rhyolitiques multicolores qui offrent au visiteur une palette de couleur difficilement imaginable.

De nombreux sentiers balisés plus ou moins difficiles parcourent le site et permettent de pénétrer au cœur des différents massifs.

L'accès le plus aisé se fait par le nord en empruntant soit la piste F225 (2 gués) soit la piste F208.

Il est possible de s'arrêter avant le gué situé juste avant le camping et de traverser à pied par une passerelle.

L'accès le plus pittoresque se fait par le sud en empruntant la piste F208 (nombreux gués).

Le site est également desservi par deux compagnies de bus : Reykjavik Excursions et Trex qui proposent des allers retour réguliers en période estivale.

Sur place on trouve un refuge et un camping où il est possible de se ravitailler sommairement auprès d'un bus transformé en épicerie.


LAKAGIGAR

Le Lakagigar encore appelé Laki est un alignement de cratères qui se sont formés lors de l’éruption la plus importante des temps historiques.

Paysage unique, le site est un milieu naturel protégé et fragile, aussi là plus qu’ailleurs il est nécessaire de respecter l’environnement et de bien suivre les pistes et chemins tracés.

Il existe un certain nombre de sentiers de randonnées qui sillonnent le site, et pendant la période estivale, vous pourrez obtenir des renseignements auprès des gardes présents en permanence.

Pour s’y rendre, à partir de la route n°1, suivre la piste F206, qui comporte quelques gués qui en temps normal ne présentent pas de grosses difficultés, jusqu’au parking au pied du Laki. De là, il est possible de faire une boucle en suivant la F207. Toutefois, le gué final juste avant de retrouver la F206, peut parfois poser quelques problèmes (hauteur d’eau). Se renseigner auprès des gardes ou à Kirkjubæjarklaustur.

En été, il existe également une desserte journalière du site par bus à partir de Skatafell via Kirkjubæjarklaustur


NÚPSSTAÐARSKÓGAR

C'est une petite zone boisée située entre la rivière Núpsá et les pentes de Eystrafjall, une petite montagne située à l'est du bord de l'énorme langue glaciaire du Skeiðarárjökull et au sud du lac de Grænalón. On peut remonter par un chemin difficile la vallée sur une quinzaine de kilomètres jusqu'aux cascades jumelles de Núpsárfoss et Hvítárfoss.

Une piste remonte en partie la vallée, mais elle requiert d'avoir un 4x4 surélevé, il y a plusieurs gués à franchir dont la hauteur et la force du courant peuvent rendre tout passage impossible.

Si vous souhaitez découvrir cette région et éventuellement poursuivre vers le lac Grænalón, il est conseillé de recourir aux services d'une entreprise spécialisée comme Icelandic Montain Guides.


NÚPSSTAÐUR

Situé à proximité de la route n°1, c'est un petit hameau traditionnel où on peut découvrir une très belle église du XVIIe siècle et des maisons  aux toits de tourbe.Il est dominé par les hautes falaises du plateau de Lomagnupur qui abriterait Bergrisi, le géant rocheux protecteur du sud-est que l'on retrouve représenté sur les armoiries de l'Islande accompagné des trois autres protecteurs : Griðungur le taureau, protecteur du sud-ouest, Gammur le griffon, protecteur du nord-ouest, et Dreki le dragon protecteur du nord-est.

C'est ici qu'officiait "le passeur", qui guidait les personnes désirant traverser les grandes étendues sableuses du Skeidararsandur avant la construction de la route n°1 et de ses nombreux ponts franchissant les rivières glaciaires.

Le dernier habitant du village est décédé en 2011.


RAUFARHOLSHELLIR

Située dans le champ de lave de Leitahraun, la grotte s’est formée dans une coulée de lave il y a environ 5000 ans. La cavité est l'une des grottes de lave la mieux connue en Islande et est facilement accessible. La cavité est longue d'environ 1300m, large de 10 à 30m et haute d'une dizaine de mètres.Le parking se situe 1 km au nord de la jonction entre les routes 38-39 et 42 sur le côté est de la route.

Attention en hiver, l'accès est souvent encombré de glace ce qui peut rendre le chemin délicat.


REYNISFJARA

Cette immense plage de sable noir est située entre le promontoire de Dyrhólæy et le mont Reynisfall qui dominent la ville de Vík í Mýrdal. Elle est bordée par un immense mur d'orgues basaltiques qui abrite la grotte Hálsanefshellir.

Au large, elle est dominée par les Reynisdrangar, trois pitons rocheux qui selon la légende seraient des trolls pétrifiés alors qu'ils essayaient de ramener sur la plage un bateau échoué et qui auraient été surpris par le lever du soleil.

Cette plage a été "élue" en 1991 parmi les dix plus belles plages du monde.

L'accès à la plage se fait à partir de la route n°1 en suivant la piste 215 sur 6km.

Attention ; la mer à cet endroit est très dangereuse. Plusieurs touristes ont déjà été entrainés vers le large par des vagues.


SELJALANDFOSS

Haute d'une soixantaine de mètres, cette cascade à la particularité de franchir un ressaut qui présente un renfoncement à sa base et qui permet de passer derrière le rideau d'eau.

A proximité, il est également possible de découvrir la cascade de Glùfrafoss cachée au fond d'une fissure et qui demande de pénétrer dans le lit de la rivière pour aller à son pied.

Le parking est situé à proximité de la route 249 non loin de son embranchement avec la route n°1


SKÓGAFOSS

De Skógá le nom de la rivière qui elle-même signifie forêt, et « foss » qui veut dire  «chute d’eau » en islandais, est située à proximité du petit village de Skógar dans le sud de l’Islande. La rivière Skógá s’élance de 60 mètres du haut d’une falaise érodée, formant une chute d’eau d’une largeur de 25 m. Par temps ensoleillé, un arc en ciel se forme à la base de la cascade.

La légende dit qu’un coffre rempli d'or se trouverait derrière la cascade, déposé naguère par le Viking Þrasi Þórólfsson. Un des anneaux du coffre serait dans le musée des traditions qui se situe à proximité.

Le musée est en fait composé de plusieurs bâtiments.  Un bâtiment principal qui renferme des collections concernant la pêche, les travaux manuels  et l'histoire naturelle, les autres bâtiments étant des reconstitutions d'habitats anciens. Sur le même site, il ya aussi le Musée des Transports qui retrace l’histoire des communications et de la technologie en Islande aux 19e et 20e siècles

Du sommet de la cascade accessible par un escalier, débute le sentier qui mène au col de Fimmvörðuháls et se poursuit vers Þórsmörk.


SOLHEIMAJÖKULL

Le Solheimajökull est une langue glaciaire de la partie sud-ouest du Mýrdalsjökull longue d'environ 8km de long.

L'intérêt de ce glacier est qu'on peut approcher facilement tout près du front glaciaire. Autour le paysage est irréel, de la mousse jaunâtre recouvre les rochers, le glacier imposant vient se  déverser dans une rivière. Quelques organismes proposent des randonnées sur le glacier.

Pour rejoindre le parking, il suffit de suivre la piste gravillonnée 221 sur 4km.


STÖNG - ÞJÓÐVELDISBÆRINN

Lors de l'éruption volcanique de l'Hekla en 1104, une grande partie de la vallée Þjórsadalur s'est retrouvée sous une épaisse couche de lave et de cendre.

En 1939, au cours des premières  fouilles archéologiques réalisées en Islande,  les ruines d'une vieille ferme, STÖNG, particulièrement bien conservées furent mises à jour. En 1974, il a été décidé de construire sur un site proche à partir des éléments récoltés lors de ses fouilles une réplique de ce que pouvaient être les habitats vikings de cette époque.

Pour visiter cette réplique, à partir de la route 32, suivre les indications Þjóðveldisbær. La véritable ferme se trouve 6km au nord, on peut la rejoindre en empruntant une piste en mauvais état qui part de la route 32 et suit la rive gauche de la Fossá.

Sur la route, vous pouvez également faire un petit détour vers la double cascade de Hjálparfoss entourée d'orgues basaltiques en prenant.la piste qui se dirige vers le sud rive droite de la Fossá


STRANDARKIRJA

Nichée au creux de la baie de Herdisarvík cette petite église fut construite par des marins, dont le bateau pris dans une forte tempête menaçait de sombrer, qui avaient fait voeux de construire une chapelle s'il survivaient. Depuis, elle accueille chaque année de nombreux pêcheurs qui s’y rendent en pèlerinage.

C'est une des églises les plus riches d'Islande.


ÞINGVELLIR

Outre son importance historique, le site est intéressant de par la beauté des lieux, due en partie au fait que le site est à cheval sur les plaques tectoniques européenne et américaine. Le site est entaillé par de nombreuses failles parallèles, toutes orientées dans la direction du rift, qui sont observables du sommet de la plus célèbre d'entre elles, celle d'Almannagjá longue d'environ 8km dont un sentier parcourt le fond et permet de découvrir la chute d’eau Öxarárfoss.

Proche de la vieille église avec son cimetière national et de la ferme si caractéristique, véritables emblèmes du site, on peut observer l'eau parfaitement limpide de la faille de Peningagjá dans laquelle brillent de nombreuses pièces de monnaie.

Le lac Þingvallavatn, le plus grand d'Islande est tout proche et le paysage accidenté est magnifique.

A proximité du parking situé en haut de la faille Almannagjá, il y a un centre d'information où on peut avoir tous les renseignements utiles.

Le site est aujourd'hui classé au Patrimoine mondial de l'humanité.


ÞÓRSMÖRK

Littéralement  : "Les bois de Thor", Il s'agit d'une vallée encaissée dominée par les calottes glaciaires de l'Eyjafjallajökull, du Myrdalsjökull et du Tindfjallajökull qui bénéficie d'un microclimat et qui offre à l'amateur de randonnées, un choix important de sentiers. C'est une destination très prisée des Islandais.

Toutefois, elle reste très difficile d'accès .

L'accès se fait par la F249, mais, compte tenu de la nature des gués à traverser et notamment celui de la Krossa, il est déconseillé se s'y rendre avec un 4x4 de location classique.

Le site est desservi par deux compagnies de bus : Reykjavik Excursions et Trex qui proposent des allers retour réguliers en période estivale.


VESTMANNÆYJAR

Heimay est accessible par ferry ou par avion.

Ses dimensions réduites permettent éventuellment de se passer d'un véhicule sur place.

Vous pouvez soit partir à la découverte du village et des activités portuaires ainsi que des ruines des maisons ensevelies sous la lave, soit suivre un des sentiers balisés qui permettent de découvrir le reste de l'ile ou de monter aux volcans Helgafell ou Eldfell.

Dans le centre du village, le Volcano Show permet de découvrir un film retraçant l'éruption de 1973 et la reconstruction du village.


__________________________________________________


INSOLITE :


l'épave d'un Douglas DC3

Cette épave perdue au milieu du Sólheimasandur, est celle d'un DC3 des forces marines des États unis qui s'est écrasé ici le 24 novembre 1973, suite a une panne de carburant.L'accident ne fit aucune victime.

Attention, depuis mars 2016, l'accès à l'épave est désormais interdit en véhicule.
Les propriétaires des terrains alentours, ont été contraints à cette solution suite au non respect du balisage mis en place pour accéder à l'épave entrainant des dégradations irrémédiables de leurs terres

Ne pas respecter cette interdiction, vous expose à une très forte amende (de l'ordre de 800€)

 

LE FEU ET LA GLACE 


Afficher Islandenpoche sur une carte plus grande

LE SUD DE L'ISLANDE

DECOUVERTE

La péninsule de Reykjanes

L'ouest

Les fjords de l'ouest

Le nord

L'est

Le sud

Les pistes intérieures

Les sources chaudes

Les différentes régions

CONTACT

AVERTISSEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

Afficher la carte dans une autre fenêtre