Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Géologie de l'Islande
Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Sólbrekka - Egilsstaðir
Contact
Avertissement
Commentaires
Plan du site
Skyrhúsid - Stöðvarfjörður
Voyage Juillet.2015 en Islande
Keflavik - Hella
Hella - Landmannalaugar
Landmannalugar - Hörgsland
Boucle du Laki
Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid
Skyrhúsid - Stöðvarfjörður
Stöðvarfjörður - Sólbrekka
Sólbrekka - Egilsstaðir
Egilsstaðir - Dreki
Dreki - Skjöldólfsstaðir
Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn
Þórshöfn - Keldunes 2
Keldunes 2 - Reykjahlið
Préparation voyage en Islande 2015
Autour de Mývatn
Reykjahlið - Ytra Laugaland
Ytra Laugaland - Varmahlið
Varmahlið - Kerlingarfjöll
Kerlingarfjöll - Hamragarðar
îles Vestmann
Hamragarðar - Keflavik

Vendredi 17 Juillet.                                                              Stöðvarfjörður - Sólbrekka


Ce matin, le ciel est toujours voilé, et les nuages persistent sur les reliefs.


Nous poursuivons notre périple dans les fjords de l’Est.


Nous arrivons à Fáskrúðsfjörður, cet important port de pêche connu également sous le nom de Buðir, fut à partir du XIXe siècle et jusqu’en 1935 le port d’attache principal des marins français qui venaient pêcher la morue dans les eaux islandaises. Depuis il est resté un fort attachement à ce passé, comme en attestent les relations toujours entretenues entre Fáskrúðsfjörður et les villes françaises de Gravelines et Paimpol, ainsi que l’organisation tous les ans en Juillet depuis 1996 des « Journées Françaises », un festival ou se mêlent concerts, feux de joie, feux d’artifice, danses, courses et expositions

L’ancien hôpital français, construit en 1903 et qui était dans un piteux état, a fait l’objet d’une rénovation et a été transformé en hôtel de standing. Il a désormais regagné sa place au centre du village

Témoins également du passé, les noms des rues sont affichés à la fois en islandais et en français.

A la sortie du village, le cimetière abrite les tombes de 49 marins français ayant péri en mer.


Nous continuons par la route 955


Au large de la pointe de Hafnarnes, se dresse l’île de Skrúður, dont l’immense grotte qui abritait autrefois un géant, sert de refuge à des myriades d’oiseaux et notamment une colonie importante de macareux et de fous de bassan.


Au-delà de la pointe, les nuages semblent vouloir se dissiper et nous commençons à apercevoir les sommets environnants.


Nous longeons les rives du Reyðarfjörður, qui est le plus large et le plus long des fjords de l’Est, plus de 30 km de long.

Nous quittons la 96 pour la 92 et arrivons bientôt à la ville de Reyðarfjörður, qui ne présente rien d’extraordinaire, sinon son immense et controversée usine d’aluminium Fjardaál, construite par la société Alcoa qui s’étend sur près de deux kilomètres à la sortie de la ville et qui est alimentée à partir du barrage de Kárahnjúkar au nord du Vatnajökull.


Plus loin, nous arrivons à Eskifjörður, petit port niché au creux d’une petite anse dominée par les montagnes Eskja et Hólmatindur.

A la sortie de la ville se trouve, la Randulffssjóhús, un ancien entrepôt de salaison de hareng, construit par un norvégien en 1890.


Nous poursuivons par la 954 en direction de la mine d’Helgustaðir qui entre le 17e et le 20e siècle a été la principale source de spath d’Islande qui était utilisé à des fins scientifiques.

La mine est une zone protégée, et il est interdit de prélever des minéraux, quelques beaux spécimens sont exposés sur le site.


De retour à Eskifjörður, nous nous dirigeons vers le port de Neskaupstaður qui fut jusqu’à pas si longtemps uniquement accessible par la mer. La route 92 franchit le col le plus élevé d’Islande, puis traverse un angoissant tunnel à une seule voie, mal éclairé et avec un unique point de croisement, avant de redescendre vers le village.

Un nouveau tunnel moderne est en cours de réalisation et devrait être terminé en 2017.

La route ne va pas plus loin.


Nous revenons sur nos pas et reprenons la 92 en  direction d’Egilsstaðir.


Nous bifurquons sur la 953 qui après avoir longé une vallée verdoyante, franchit un col, avant de redescendre en de nombreux lacets vers le Mjóifjörður (Le fjord étroit) long de 18km.

Dans le bas du col, on peut admirer la rivière Fjarðará qui dégringole de la montagne en une succession de cascades appelées les Klifbrekkufossar.

Puis la route rejoint le fjord au bord duquel git l’épave d’une ancienne péniche qui du temps de l'âge d'or du hareng était utilisée pour transporter les déchets issus de la transformation du poisson vers une décharge située dans le Norðfjörður.

La route se poursuit pour rejoindre Brekkuþorp, qui est réputé être le plus petit village d’Islande.


Nous nous arrêtons ici puisque nous avons réservé un des deux petits cottages de Sólbrekka.


Ce soir nous pourrons admirer le coucher de soleil sur le fjord et ses sommets, avant le retour de la pluie.


Kilométrage du jour : 245 km

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

CONTACT

AVERTISSEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

Jour Précédent

JUILLET 2015

Itinéraire

J01 - Keflavik - Hella

J02 - Hella - Landmannalaugar

J03 - Landmannalugar - Hörgsland

J04 - Boucle du Laki

J05 - Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid

J06 - Skyrhúsid - Stöðvarfjörður

J07 - Stöðvarfjörður - Sólbrekka

J08 - Sólbrekka - Egilsstaðir

J09 - Egilsstaðir - Dreki

J10 - Dreki - Skjöldólfsstaðir

J11 - Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn

J12 - Þórshöfn - Keldunes 2

J13 - Keldunes 2 - Reykjahlið

Préparation

J14 - Autour de Mývatn

J15 - Reykjahlið - Ytra Laugaland

J16 - Ytra Laugaland - Varmahlið

J17 - Varmahlið - Kerlingarfjöll

J18 - Kerlingarfjöll - Hamragarðar

J19 - îles Vestmann

J20 - Hamragarðar - Keflavik