Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Géologie de l'Islande
Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Reykjahlið - Ytra Laugaland
Contact
Avertissement
Commentaires
Plan du site
Keldunes 2 - Reykjahlið
Voyage Juillet.2015 en Islande
Keflavik - Hella
Hella - Landmannalaugar
Landmannalugar - Hörgsland
Boucle du Laki
Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid
Skyrhúsid - Stöðvarfjörður
Stöðvarfjörður - Sólbrekka
Sólbrekka - Egilsstaðir
Egilsstaðir - Dreki
Dreki - Skjöldólfsstaðir
Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn
Þórshöfn - Keldunes 2
Keldunes 2 - Reykjahlið
Préparation voyage en Islande 2015
Autour de Mývatn
Reykjahlið - Ytra Laugaland
Ytra Laugaland - Varmahlið
Varmahlið - Kerlingarfjöll
Kerlingarfjöll - Hamragarðar
îles Vestmann
Hamragarðar - Keflavik

Vendredi 24 Juillet.                                                                Autour de Mývatn


Ce matin une petite pluie fine nous accueille à notre réveil, la tente mess sera la bienvenue pour préparer le petit déjeuner.


Nous allons profiter de la journée pour découvrir les quelques sites que nous avions laissés de côté en 2009.


Nous commençons par une visite à la faille de Stóragjá, dans laquelle se cache une source chaude. Le sentier équipé d’échelles permet de descendre au fond de la faille et de rejoindre la source à laquelle on accède par une corde. D’après certaines informations, il est déconseillé de s’y baigner, car l’eau n’est pas suffisamment renouvelée et contient de nombreuses bactéries. L’eau semble pourtant très limpide et on distingue très nettement le fond qui parait assez éloigné.

Le sentier continue au-delà de la source et suit la faille.


A quelques centaines de mètres de Stóragjá, dans une autre faille se cache Grjótagjá qui fut autrefois un lieu de baignade populaire, mais l’activité géologique particulièrement intense entre 1975 et 1984, a provoqué une augmentation très importante de la température de l’eau, rendant la baignade dangereuse. Aujourd’hui, la température est plus clémente, mais, s’il est toujours possible d’y accéder, un panneau nous informe que la baignade y est désormais interdite.


La suite de la balade nous conduira vers les collines qui dominent les bains de Mývatn. Nous nous promenons au milieu des vapeurs qui sortent de terre, la rare végétation, quelques mousses et petites fleurs, s’est développée au niveau des failles, profitant de l’humidité et de la chaleur.


Nous ne pouvons bien sûr pas passer à Mývatn sans faire un arrêt au site de Hverir au pied de la colline de Námafjall.

Le spectacle est toujours aussi impressionnant. Même si nous avons déjà arpenté ce site, nous sommes toujours émerveillés devant les solfatares, les marmites de boues, les fumerolles et la variété des couleurs qui s’offrent à nos yeux.


Nous prenons ensuite la direction de l’usine géothermique du Krafla.et rejoignons le parking du Viti. Ce cratère dont le nom signifie « Enfer », s’est formé en 1724 au début de l’éruption, appelée les Feux de Mývatn, qui dura près de cinq ans quasiment sans interruption.

Si en 2009, le parking était vide, aujourd’hui il est complètement saturé et les chauffeurs de car ont toutes les peines à faire demi-tour.

Nous suivons le sentier qui fait le tour du cratère. La pluie l’a rendu glissant et il faut faire attention à certains endroits. Même sous ce ciel couvert, le lac d’un est d’un bleu profond.

De l’autre côté du cratère se trouve une petite zone géothermique, un peu plus loin les installations de la centrale géothermique font penser à une base d’exploration sur une planète lointaine.

Au loin on distingue la coulée du Leirhnjúkur, formée lors de l’éruption des Feux du Krafla qui épanchera sa lave de façon intermittente entre 1975 et 1984.


Nous retournons sur les bords du lac, sur la presqu’ile de Kálfaströnd, où nous retrouvons une végétation luxuriante. Un sentier fait le tour de la presqu’ile permettant de découvrir d’étonnantes colonnes de lave qui émergent de l’eau, appelée Klasar.


Puis nous nous rendons à Dimmuborgir (Les châteaux noirs), un champ de lave constitué de nombreuses formations rocheuses ruiniformes aux formes étranges qui s’est formé suite à l’érosion d’un lac de lave. Plusieurs sentiers parcourent ce labyrinthe et permettent de découvrir ces formations dont la plus remarquable est celle appelée Kirjan (L’église) un tunnel de lave dont la forme en ogive rappelle celle d’une église gothique.


Nous reprenons le chemin du camping et achetons à l’accueil des tickets d’entrée à tarif réduit pour les bains de Mývatn.

La pluie s’est calmée, et nous profitons longuement de cette pause détente.


Kilométrage du jour : 69 km

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

CONTACT

AVERTISSEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

Jour Précédent

JUILLET 2015

Itinéraire

J01 - Keflavik - Hella

J02 - Hella - Landmannalaugar

J03 - Landmannalugar - Hörgsland

J04 - Boucle du Laki

J05 - Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid

J06 - Skyrhúsid - Stöðvarfjörður

J07 - Stöðvarfjörður - Sólbrekka

J08 - Sólbrekka - Egilsstaðir

J09 - Egilsstaðir - Dreki

J10 - Dreki - Skjöldólfsstaðir

J11 - Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn

J12 - Þórshöfn - Keldunes 2

J13 - Keldunes 2 - Reykjahlið

Préparation

J14 - Autour de Mývatn

J15 - Reykjahlið - Ytra Laugaland

J16 - Ytra Laugaland - Varmahlið

J17 - Varmahlið - Kerlingarfjöll

J18 - Kerlingarfjöll - Hamragarðar

J19 - îles Vestmann

J20 - Hamragarðar - Keflavik