Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Voyage Juin 2016 en Islande
Keflavik - Hveragerði
Hveragerði - Höfn
Höfn - Atlavík
Atlavík - Skjöldólfsstaðir
Skjöldólfsstaðir - Akureyri
Akureyri - Drangsnes
Drangsnes - Husafell
Husafell - Stykkishólmur
Stykkishólmur - Arnarstapi
Arnarstapi - Hveragerði
Hveragerði - Keflavik
Préparation voyage en Islande 2016
Keflavik - Hveragerði
Höfn - Atlavík
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée

LE FEU ET LA GLACE 

Itinéraire

J01 - Keflavik - Hveragerði

J02 - Hveragerði - Höfn

J03 - Höfn - Atlavík

J04 - Atlavík - Skjöldólfsstaðir

J05 - Skjöldólfsstaðir - Akureyri

J06 - Akureyri - Drangsnes

J07 - Drangsnes - Husafell

J08 - Husafell - Stykkishólmur

J09 - Stykkishólmur - Arnarstapi

J10 - Arnarstapi - Hveragerði

J11 - Hveragerði - Keflavik

Préparation

L'ETAPE EN IMAGES

Mercredi 25 Mai.                                                                                Hveragerði - Höfn


Ce matin réveil sous une petite pluie.

La météo n’est pas très encourageante, pluie sur la majeure partie du pays, avec toujours une promesse d’éclaircies dans les fjords de l’Est. Nous continuons donc notre voyage dans cette direction.


Nous prenons la route n°1, le plafond nuageux est très bas, masquant les paysages.


Arrivé au niveau de Seljalandsfoss, une petite éclaircie se précise, nous bifurquons vers la piste F249 qui mène vers Þórsmörk. Nous franchissons quelques gués faciles avant de faire demi-tour, le fond de la vallée restant sous les nuages.

Au retour, nous remarquons un panneau indiquant une curiosité, nous nous arrêtons et découvrons un chemin qui s’enfonce dans une gorge étroite très verdoyante et qui conduit après un dernier ressaut qui se franchit avec l’aide d’une chaine, à une cascade.


Nous poursuivons la route n°1, la pluie tombe de nouveau. Le paysage disparait complètement dans une nappe dense de brouillard, c’est à peine si nous distinguons Skógarfoss depuis la route.

Nous profitons d’un arrêt carburant à Vík, pour faire une petite balade sur la plage, la pluie marquant une petite pause également.

Les Reynisdrangar restent un peu voilés créant une ambiance un peu mystérieuse.


Un peu plus loin, nous prenons la piste qui fait le tour de l’Hjörleifshöfði, ce promontoire haut de 221m dont le nom signifie « la demeure d'Hjörleifr » domine les bancs de sable du Mýrdalssandur.

Son vient du nom de Hjörleifur Hróðmarssonur, frère adoptifd’ Ingólfur Arnarson, le premier colon de l’Islande. En 874, partis ensemble de Norvège, ils furent séparés durant le voyage. Ingólfur passa l’hiver à Ingólfshöfði dans la région de Öræfi, Hjörleifur hiverna ici avant de périr assassiné par ses esclaves irlandais, qui s’emparèrent du bateau et s’enfuirent vers les îles Vestmann en emmenant les femmes, où ils furent finalement pourchassés et tués par Ingólfur.

Au sommet de l’Hjörleifshöfði, accessible par un sentier côté ouest, on peut voir un tumulus, qui serait dit-on la tombe de Hjörleifur.

C’est une jolie piste, au milieu de sables noirs qui contrastent avec les falaises recouvertes de verdure. Quelques rochers isolés surgissent çà et là de la brume qui enveloppe encore le site.

Pour boucler le tour, il y a un petit gué à franchir.


Plus loin, aux alentours du Jökulsárlón, le temps semble s’améliorer. Quelques éclaircies font leur apparition et on distingue enfin un peu de ciel bleu.

Nous faisons le détour par la lagune du Fjallsárlón, mais il y a peu d’icebergs.

Nous nous rendons sur la plage située à l’embouchure du canal de sortie du Jökulsárlón, sur laquelle gisent de nombreux iceberg rejetés par la mer. Certains ont encore leur couleur bleu, d’autres sont complétement transparents.

Dans la lagune, les icebergs sont tous agglutinés sur la partie Est et très proches de la rive. De nombreuses sternes les survolent, et quelques phoques s’ébattent dans l’eau.


Nous poursuivons notre route jusqu’à Höfn, où nous ferons étape au camping pour la nuit.

Nous nous empressons de monter la tente, car la pluie fait de nouveau son apparition accompagnée de quelques rafales de vent.


Kilométrage du jour  : 480 km

Jour Précédent

Jour suivant

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

JUIN 2016