Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Husafell - Stykkishólmur
Arnarstapi - Hveragerði
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Juin 2016 en Islande
Keflavik - Hveragerði
Hveragerði - Höfn
Höfn - Atlavík
Atlavík - Skjöldólfsstaðir
Skjöldólfsstaðir - Akureyri
Akureyri - Drangsnes
Drangsnes - Husafell
Husafell - Stykkishólmur
Stykkishólmur - Arnarstapi
Arnarstapi - Hveragerði
Hveragerði - Keflavik
Préparation voyage en Islande 2016

LE FEU ET LA GLACE 

Mercredi 01 Juin.                                                               Stykkishólmur - Arnarstapi


La nuit fut assez agitée, le vent ayant soufflé assez fort toute une partie de la nuit, secouant la tente dans tous les sens, mais elle a bien résisté. D’autres campeurs ont préféré passer la nuit à l’intérieur des sanitaires.


Ce matin il ne pleut pas et le vent s’est calmé.


Une fois la tente pliée, nous faisons une petite visite de la ville.


Nous reprenons la route 54 pour nous diriger vers la pointe de la péninsule.


Nous faisons un crochet par la piste 558 qui traverse le champ de lave de Beserkjahraun. Cette piste recèle de beaux paysages, qui méritent le détour.


Nous continuons la route 54, et passons au pied de l’imposant Kirkjufell.


Nous nous dirigeons ensuite vers la pointe de Öndverðanes, la piste longe la petite plage de sable doré de Skarðsvík, ce qui change du sable noir qu’on a l’habitude de voir. On se croirait presque sur une petite crique bretonne.


Plus loin la piste se sépare en deux, à droite elle mène au phare de Öndverðanes, à gauche elle mène au phare de Svörtuloft.

Ce dernier surplombe de belles falaises formant des arches où nichent de nombreux oiseaux.


Ensuite nous prenons la route F575 qui bizarrement n’est pas fermée, alors que la 570 est toujours  interdite à la circulation. Nous rejoignons un point de stationnement au milieu du champ de lave de Presthraun d’où partent des sentiers de randonnées qui conduisent vers le Rauðhóll, et la cascade de Klukkufoss.


Nous reprenons la 574 et nous arrêtons, pour gravir les pentes du volcan Saxhóll, vieux de 3 à 4000 ans. Un escalier métallique en facilite l’ascension.


Un peu plus loin, une petite piste permet de pénétrer en voiture au cœur du volcan Hólahólar.


Nous ferons également plusieurs petits arrêts « découverte » en empruntant les pistes qui mènent à la côte, nous permettant de découvrir de superbes paysages isolés.


Notre dernier arrêt balade sera la plage de Djúpalónssandur, où subsistent encore quelques restes du chalutier britannique, L’Epine GY7, qui a fait naufrage à l'est de Dritvík dans la nuit du 13 Mars 1948.

Les Aflraunasteinar, rochers qui permettaient de mesurer la force des aspirants marins sont maintenant au nombre de six, ce qui fait qu’il est bien difficile de reconnaître les pierres d’origine.


Nous faisons la courte balade qui sépare la plage de Djúpalón et celle de Dritvík, en longeant les falaises.

Au bout du cap de Suðurbarði, se trouve un vieux labyrinthe de pierres, construit par quelques anciens pêcheurs pour se distraire.


Un peu avant Hellnar, à Laugarbrekka un monument rappelle que Gudridur Þorbjarnardóttir, la première femme à mettre au monde un enfant au Vínland (Amérique du Nord), est né ici en 980.


Nous rejoignons ensuite Arnarstapi, où nous avons prévu de passer la nuit. Le camping, dépend de la guesthouse Snjófell.

Si la guesthouse est coquette, avec ses deux petites maisons style islandais, les installations du camping sont franchement moyennes.


Proche du camping, il y a une sorte de monument commémoratif au livre de Jules Verne, Voyage au centre de la terre.


Nous avons à peine fini de monter la tente, que le brouillard tombe, accompagné d’une petite bruine, dissimulant le Stapafell à nos regards.


Kilométrage du jour : 145km

L'ETAPE EN IMAGES

Jour Précédent

Jour suivant

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

Itinéraire

J01 - Keflavik - Hveragerði

J02 - Hveragerði - Höfn

J03 - Höfn - Atlavík

J04 - Atlavík - Skjöldólfsstaðir

J05 - Skjöldólfsstaðir - Akureyri

J06 - Akureyri - Drangsnes

J07 - Drangsnes - Husafell

J08 - Husafell - Stykkishólmur

J09 - Stykkishólmur - Arnarstapi

J10 - Arnarstapi - Hveragerði

J11 - Hveragerði - Keflavik

Préparation

JUIN 2016