Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Snæfellsnes Jour 6
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Snæfellsnes Jour 4
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Mars 2018 en Islande
Snæfellsnes Jour 1
Snæfellsnes Jour 2
Snæfellsnes Jour 3
Snæfellsnes Jour 4
Snæfellsnes Jour 5
Snæfellsnes Jour 6
Snæfellsnes Jour 7

L'ETAPE EN IMAGES

Mercredi 07 Mars                                                                               


La clarté nous réveille, ce matin le ciel est dégagé. Je me prépare avant le lever du soleil, voulant aller le voir éclairer de ces premiers rayons le Kirkjufell.

Je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée, il y a déjà beaucoup de monde sur le site dont un car d'asiatiques. Question matériel, je ne joue vraiment pas dans la même cour.

Je retourne au chalet, puis nous prenons la direction de la pointe de la péninsule.


Avant d'arriver à Ólafsvík, près de la ferme d'Innri-Bugur, nous apercevons la cascade de Bugsgil qui est gelée. Nous nous stationnons avant la ferme et remontons le chemin jusqu'au pied de la cascade.


Nous nous arrêtons sur le port d' Ólafsvík, où un bateau de pêche vient d'accoster déchargeant sa cargaison sur le quai.


Nous empruntons la 579 pour rejoindre le phare de Öndverðarnes.

Au passage nous nous arrêtons à la jolie plage de sable blond de Skarðvík.

Une fois au phare nous faisons une courte balade le long du rivage qui nous conduit au vieux puit de Fálki. Ce puits est probablement assez ancien. Cependant, personne ne sait quand il a été creusé ni qui a posé les pierres. Il est le seul point d’eau dans la région d’Öndverðarnes et il a été utilisé depuis très longtemps par les habitants de la région.

Selon la légende, le puits aurait trois sources. une source d'eau douce, une d'eau bénite et la troisième serait une source de bière. On dit également qu'il porte malheur d'y puiser de l'eau après le coucher du soleil.


Du phare, nous suivons la route caillouteuse pour nous rendre au phare de Svörtuloft situé au sommet de falaises qui dominent la baie. Une plate-forme d'observation permet de profiter de la vue en sécurité, le vent y étant souvent violent.


Non loin de l'embranchement entre la 574 et la 579, proche de Gufuskálar, on trouve trois anciens sites historiques.

Írskrabrunnur : Le puits des Irlandais est un vieux puits qui remonte à la colonisation de l'Islande en 874. Récemment mis à jour (1989), le puit est protégé par une clôture. Il est dominé par un énorme os de baleine, quelques marches permettent d'y descendre.

Gufuskálavör : c'est un ancien site où se trouvait un port de pêche au 14ème et 15ème siècles. Il n'en subsiste pas grand-chose. En bas sur la plage, on peut voir en cherchant un peu quelques sillons creusés dans les pierres laissés par les quilles des barques.

Fiskbyrgin á Gufuskálum : il s'agit des anciens hangars de séchage des poissons de Gufuskálar.

Un court chemin gravillonné mène à des panneaux d'information, ensuite un étroit chemin traverse le champ de lave jusqu'aux séchoirs à poissons. Ces séchoirs sont vieux de 500 à 700 ans.


Juste à côté de Gufuskálar, se trouve l'antenne Lóranstöðin, érigée en 1959, haute de 412m, ce qui en fait la plus haute structure islandaise. Elle faisait partie du système de détection Loran appartenant aux gardes côtes américains et à l'OTAN. Maintenant elle est utilisée pour la diffusion des émissions de la RÚV.


Ensuite notre périple nous emmène à Ingjaldshóll qui serait la plus ancienne église en béton du monde. L'histoire raconte que Christophe Colomb y aurait séjourné pendant l'hiver de 1477-1478. On pense qu'il était là pour obtenir des conseils et des informations de la part du viking, Leif le chanceux et de ses compagnons, qui avaient déjà navigué jusqu'au Vinland.


Au cœur du village de Rif, près du port, on peut découvrir la pierre de Björn (Björnssteinn) à l'endroit où fut décapité Björn Þorleifsson dit Le Riche en 1467 par des marchands anglais. La pierre porte encore l’empreinte de la hache.


A la sortie du village, une piste conduit aux cascades de Svöðufoss et Kerlingarfoss.


Avant de retrouver notre cottage, nous faisons un petit détour par la péninsule de Brimlárhöfði pour voir le Kirkjufell sous un autre angle.


Ce soir, les aurores sont au rendez-vous, même si elles restent peu intenses

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

Jour Précédent

MARS 2018

Préparation

Itinéraire

Jour 1

Jour 2

Jour 3

Jour 4

Jour 5

Jour 6

Jour 7