Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Voyage Mars 2020 - Jour 8
Voyage Mars 2020 - Arrivée
Voyage Mars 2020 - Jour 2
Voyage Mars 2020 - Jour 3
Voyage Mars 2020 - Jour 4
Voyage Mars 2020 - Jour 5
Voyage Mars 2020 - Jour 6
Voyage Mars 2020 - Jour 7
Voyage Mars 2020 - Jour 8
Voyage Mars 2020 - Jour 9
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Mars 2020 - Arrivée

DIMANCHE 22 MARS – LUNDI 23 MARS



Nous passons la journée du dimanche confiné dans notre chambre à l’hôtel. Il n’y a pas grand-chose à voir aux alentours de l’aéroport.


Dans la journée un nouveau message d’Icelandair nous informe que notre vol vers Paris du lendemain est également annulé.


Un peu plus tard, nous sommes informés que nous sommes repositionnés sur le vol vers Stockholm partant le lendemain matin, ensuite nous devrons prendre un vol Air France pour rejoindre Paris.


Nous finissons par nous demander si nous allons pouvoir quitter l’Islande.

Mais il n’y aura pas de nouveau contrordre.


Le lundi matin, nous nous présentons à l’embarquement, il n’y a pas grand monde à l’aéroport.

Une grande majorité des vols est annulée.

Le vol n’est pas complet et l’équipage veille à séparer au maximum les passagers.


Transit sans histoire à Stockholm, la Suède semble peu préoccupée par la pandémie. Aucune information sur le virus, pas de contrôle à l’arrivée, pas de gel mis à disposition des passagers, pas de précaution particulière au niveau de la distanciation physique.


Le vol pour Paris se passe sans histoire, mais il n’y a plus de train au départ de CdG pour rejoindre Nantes.

Sur le site de la SNCF, nous trouvons le lendemain un train au départ de Montparnasse que nous réservons immédiatement.

Reste plus qu’à trouver un hôtel à Paris pour passer la nuit.

C’est avec un jour de retard que nous regagnerons notre domicile.



Malgré les conditions particulières, nous gardons un bon souvenir de ce voyage.

Il nous aura permis de retrouver l’atmosphère de notre premier voyage, alors que l’Islande n’était pas encore une destination à la mode.

Nos regrets, n’avoir pas pu faire tout ce que nous avions prévu à cause des conditions de circulation. Beaucoup de routes étaient encore fermées, nous obligeant à rester aux alentours de Mývatn, ce qui restreignait le champ des découvertes

Regrets aussi de n’avoir pas vu cette fois encore d’aurores boréales, mais on sait qu’en Islande, la météo est souvent capricieuse, et puis l’indice Kp n’a jamais dépassé 2 durant notre séjour.

Nous avons beaucoup aimé le fait d’avoir beaucoup de temps devant, nous, de pouvoir faire nos balades tranquillement en profitant des paysages, sans forcément de but particulier.

LE FEU ET LA GLACE 

MARS 2020

L'ETAPE EN IMAGES

Jour Précédent

Arrivée

Jour 2

Jour 3

Jour 4

Jour 5

Jour 6

Jour 7

Jour 8

Jour 9

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

2020