Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Askja
Barðarbunga
Eyjafjöll
Grimsvötn
Hekla
Katla
Krafla
Laki
Snaefells
Vestmannaeyjar
Géologie de l'Islande
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée

GEOLOGIE

Askja

Barðarbunga

Eyjafjöll

Grimsvötn

Hekla

Katla

Krafla

Laki

Snæfells

Vestmannæyjar

La géologie de l'Islande

QUELQUES VOLCANS

BÁRÐARBUNGA

Le Bárðarbunga comme le Grimsvötn est un des deux volcans particulièrement actifs situés sous la calotte glaciaire du Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe.

Le  Bárðarbunga est le second sommet d'Islande, culminant à 2010m.

Son système volcanique couvre 2500 km², s'étendant sur 190km pour une largeur moyenne de 28km.

La cadeira du volcan enfouie sous une hauteur d'environ 700 à 800m de glace, comporte de nombreuses failles où se produisent les éruptions.

Le  Bárðarbunga est situé à la jonction entre les deux branches du rift islandais, celle oreintée Est/Ouest et celle orientée Sud/Nord juste au niveau où se situe pense-t-on le point chaud.

On connait 23 éruptions de ce volcan depuis la colonisation de l'Islande, dont la dernière en 1910.

Vers 4700 avant JC, le Bárðarbunga a produit la plus grande émission de lave connue des 10.000 dernières années, environ entre 21 et 25 km³ de lave se sont échappés de la faille de Veiðivötn parcourant près de 100km vers la côte sud.


Mi-Août 2014

Une forte activité sismique se fait sentir sous le Vatnajökull. Les jours suivants, l'activité se poursuit avec autant d'intensité conduisant les autorités à interdire par précaution toute la zone située au nord du Vatnajökull jusqu'à la route n°1.

Le 23 Août, l'accès au parc de  Jokulsargljufur est également interdit ainsi que le survol aérien de la zone à risque.

Le 29 Août, une éruption fissurale se déclare enfin dans le le champ de lave connu sous le nom de Holuhraun juste au pied de la langue glaciaire du Dyngjujökull.

Cette éruption présente une très faible activité qui va en diminuant. Elle ne durera que quelques heures.

Le 31 Août, une nouvelle éruption fissurale se déclare au Holuhraun. Cette fois l'activité est beaucoup intense. De cette nouvelle fissure qui s'étend sur environ 2km jaillissent des fontaines de lave qui montent jusqu'à une hauteur de 60m.

L'activité volcanique va ainsi se proursuivre les jours suivants avec plus ou moins d'intensité.

Le 5 Septembre, deux nouvelles fissures font leur apparition un peu plus au sud, mais elles ne resteront actives que peu de temps.

Outre un volume de lave important, cette éruption génère d'importants dégagements de dioxyde de souffre qui se répendent sur le territoire islandais, obligeant la population à prendre certaines précautions notamment les personnes asthasmiques.

Le flot de lave toujours régulier s'épenche en direction de la  Jökulsá á Fjöllum qu'il finira par atteindre le 7 Septembre, forçant la rivière à détourner son lit vers l'Est.

Les mesures faites sur la caldeira du  Bárðarbunga, montrent que celle-ci continue lentement de s'affaisser, ce qui peut entrainer des phénomèmes beaucoup plus dévastateurs comme un gigantesque jökulhlaup.

A partir du 13 Septembre, l'activité commence à diminuer, le flot de lave est moins important, mais il continue sa progression régulière.

Les mesures du 19 Octobre, confirment que cette éruption est la plus importante au niveau du volume de lave émis qu'ait connu l'Islande depuis l'éruption du Laki en 1783.

En Janvier, Le champ de lave continue sa progression vers le Nord jusqu'à couper la F910.

Le 28 Février, le Conseil consultatif scientifique de la protection civile annonce que l'éruption volcanique de l'Holuhraun, est arrivée à son terme.

Cette éruption aura produit environ 1.4 km³ de lave couvrant une superficie d'environ 85km² soit plus que la superficie du lac Þingvallavatn qui est le plus grand lac naturel d'Islande.

LE FEU ET LA GLACE 

Barðarbunga 2011

Barðarbunga 2011

Barðarbunga 2011

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019