Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Myvatn
Höfn - Egilsstadir
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Juillet.2009 en Islande
Keflavik - Selfoss
Selfoss - Vik
Vik - Hof in Oraefi
Parc de Skaftafell
Hof in Oraefi - Höfn
Höfn - Egilsstadir
Egilsstadir - Myvatn
Myvatn
Myvatn - Akureyri
Akureyri - Blönduos
Péninsule de Vatness
Blönduos - Gullfoss - Piste de Kjölur
Gullfoss - Grindavik
Grindavik - Keflavik
Préparation voyage en Islande 2009

Jeudi 23 Juillet.                                                                                  Egilsstaðir - Mývatn


Aujourd'hui, c'est sous un ciel gris avec tendance à la pluie et une température très fraîche que nous quittons Egilsstaðir.


Nous poursuivons donc notre voyage par la route n°1.

Après avoir pris la direction du nord, la route bifurque brusquement vers l'est et longe la rivière au milieu de prairies verdoyantes.

Puis la route s'éloigne de la vallée de Jökuldalur pour pénétrer dans d'immenses espaces désertiques.

Les prairies font désormais place à de grandes étendues de sable brun et noir parsemées de quelques tapis de mousse qui viennent donner un peu de couleur.

Quelques flocons viennent s'écraser sur le pare-brise et au loin, les sommets qui émergent de la grisaille se couvrent de neige fraîche.

Le long de la route on observe de temps à autre des cairns.

Plus loin la neige qui ornait les sommets est peu à peu remplacée par de la verdure.

Après avoir passé un petit col, la route descend doucement vers Grímsstaðir.

Ici nous quittons la route n°1 pour prendre la [864] et remonter la vallée de la Jökulsá Á Fjöllum au milieu d'un paysage désertique.

Une petite tempête de grésil nous accompagne jusqu'au parking de la cascade de Dettifoss.

Nous profitons d'une éclaircie pour partir à la découverte de la plus puissante chute d'Europe, d'un débit moyen de 200 m³ par seconde, large de 100m et haute de 45m, elle se jette dans le canyon dans un grondement sourd en un grand bouillonnement d'écume.

Le sentier mène à un petit panorama qui permet de voir la chute dans son ensemble. En le poursuivant, il est possible d'approcher au bord de la cassure et, on se sent vraiment tout petit face à la puissance des eaux.

Le chemin balisé de jaune continue en direction de la chute de Selfoss située environ 1km en amont. C'est en fait un ensemble de cascades d'une dizaine de mètres de haut disposées en arc de cercle. Moins impressionnante que Dettifoss mais à notre goût plus esthétique.

Entre deux averses de grésil un petit rayon de soleil viendra même jouer dans le rideau d'écume pour former un arc-en-ciel.


Nous revenons au parking et poursuivons vers l'aval sur environ 1km pour rejoindre un point de vue sur la cascade de Hafragilsfoss.


Nous reprenons la [864] en direction d'Ásbyrgi, la route pénètre au milieu d'une forêt de bouleau dans cet immense cirque de falaises basaltiques qui encerclent l'île rocheuse d'Eyjan.

D'après la mythologie il s'agirait de l'empreinte du cheval d'Odin.

D'après les géologues le canyon aurait été formé par une énorme coulée de boue glaciaire suite à une éruption volcanique.


A l'origine nous pensions revenir par la [862] pour découvrir l'autre rive de la Jökulsá, mais le temps ayant l'air un peu meilleur vers la péninsule de Tjörnes, nous décidons de poursuivre vers Húsavik.


Nous continuons donc par la [85] en longeant les falaises qui forment la côte et nous fait découvrir des paysages magnifiques malgré la grisaille persistante.

La petite ville d'Húsavik devait être en fête car les rues sont décorées de ballons et de drapeaux multicolores.

Nous partons visiter le petit port regroupé autour de l'église en bois blanc qui est parait-il une des plus belles d'Islande sous une petite pluie qui nous a rattrapé.

La ville de Húsavik bien que n'ayant pas un passé de port baleinier, est devenue une référence dans l'observation des mammifères marins.

Mais aujourd'hui, sans doute à cause du temps, les bateaux semblent être restés au port.


Nous redescendons ensuite vers le sud par la [87] en direction de Reykahlið et le lac de Mývatn laissant enfin la pluie derrière nous.

Avant d'arriver à Reykahlið, la route traverse un immense champ de lave (l'Eldhraum où coulée de feu) où se mêlent fissures et bulles de lave figées.


Nous rejoignons la ferme Vogafjós où nous devons séjourner deux nuits afin d'avoir le temps d'explorer toutes les richesses naturelles situées à proximité du lac.


Le temps étant un peu plus clément, je profite du retour du soleil qui nous a tant manqué aujourd'hui, pour aller faire une petite reconnaissance des lieux et faire quelques photos sous la lumière arasante des eaux du lac et des collines environnantes.




Kilométrage du jour : 336 km

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

Jour précédent

L'ETAPE EN IMAGES

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATIONS

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

Itinéraire

J01 - Keflavik - Selfoss

J02 - Selfoss - Vik

J03 - Vik - Hof in Oræfi

J04 - Parc de Skaftafell

J05 - Hof in Oræfi - Höfn

J06 - Höfn - Egilsstaðir

J07 - Egilsstaðir - Mývatn

J08 - Mývatn

J09 - Mývatn - Akureyri

J10 - Akureyri - Blönduos

J11 - Péninsule de Vatness

J12 - Blönduos - Gullfoss

J13 - Gullfoss - Grindavik

J14 - Grindavik - Keflavik

Préparation

JUILLET 2009