Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Géologie de l'Islande
Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Reykjavik
Steindórsstaðir - Efstidalur
Contact
Avertissement
Commentaires
Plan du site
Voyage Mai.2013 en Islande
Keflavik - Borgarnes
Borgarnes - Suður-Bár
Suður-Bár - Bjarkarholt
Bjarkarholt - Bildudalur
Bildudalur - Isafjörður
Isafjörður - Bolungarvík - Flateyri - Suðureyri - Isafjörður
Isafjörður - Heydalur
Heydalur - Laugarhóll
Laugarhóll - Steindórsstaðir
Steindórsstaðir - Efstidalur
Efstidalur - Reykjavik
Reykjavik
Reykjavik - Keflavik
Préparation voyage en Islande 2013

Mardi 07 Mai.                                                                                  Efstidalur - Reykjavik



Ce matin le soleil est encore de la partie, il y a bien quelques nuages, mais rien de bien méchant.


N’étant pas très éloignés de Geysir, nous allons faire une petite visite au Stokkur.

Le site de Geysir est désert, nous sommes toujours en admiration devant tous ces phénomènes géothermiques.

Le bleu de Blesi est encore plus profond sous le soleil.


Nous prenons la [37], puis la [35] vers Selfoss.

Nous passons devant le cratère Kerið sans nous arrêter.

Peu après avoir bifurqué sur la route n°1, nous passons à côté d’un ensemble de croix blanches, érigé au pied du mont Kögunarhóll. Il s’agit d’un mémorial aux victimes de la route.


Le temps change, au loin, nous apercevons quelques averses.


Arrivés à Hveragerði, nous prenons la [38], nous passons devant les chalets de Núpar où nous avons séjourné en Mars 2011.

Nous dépassons l’église Hjallakirkja au clocher atypique et arrivons au croisement avec la [39] que nous suivons sur quelques kilomètres pour rejoindre le parking de Raufarholshellir.

Cette grotte s’est formée dans une coulée de lave il y a environ 5000 ans. La cavité est l'une des grottes de lave les plus connue en Islande. Longue de 1350m elle reste relativement facilement accessible.

Au début du tunnel, le plafond s’est effondré en plusieurs endroits. La température dans la grotte est assez basse et les rochers sont couverts par endroits d’une pellicule de glace. Plus loin, nous arrivons à un endroit où le sol est constellé de nombreuses stalagmites de glace, c’est vraiment beau.

Nous ne nous aventurerons pas plus loin, car le sol est complètement gelé et il est difficile de progresser en sécurité.


Nous reprenons la [38] pour rejoindre la côte.

Un peu avant le croisement avec la [34], à proximité d’une bulle de lave, nous découvrons une œuvre d’art le long de la route. Il s’agit d’un ensemble de pierres disposées en cercle autour d’un gros rocher central sculpté, avec au sol la forme d’un personnage représenté par des gravillons de couleur rouge.

Cette œuvre appelée Karlsminni, a été réalisée par l'artiste allemand, Johannes Matthiessen, à la mémoire de  Karl Sighvatsson (1951-1991) musicien et organiste à Þorlákshöfn


Nous suivons la [427] maintenant entièrement asphaltée. Peu après le croisement avec la [42), nous prenons une piste couleur rouge qui serpente sur le plateau et conduit aux falaises de Krýsuvíkurberg.

Nous parcourons à pied le haut des falaises, mais, comme à Látrabjarg, les macareux ne sont toujours pas arrivés. Il n’y a d’ailleurs pas trop d’espèces qui nichent sur les parois. Nous verrons surtout des mouettes tridactyles.

Le soleil est maintenant présent et la vue est vraiment magnifique.


Nous faisons un détour vers le site géothermique de Seltun. Comme à Geysir, il n’y a absolument personne sur le site. L’odeur d’œuf pourri est toujours aussi présente, et ça glougloute et fume de partout.

Je profite d’être ici pour aller jusqu’à la source de Skatalaug juste à côté. Le grand bassin est encombré par des algues, mais le petit bassin est bien limpide. Des mousses fluorescentes poussent le long du trop-plein de la source.


Nous reprenons la direction de Grindavík, puis continuons vers la pointe de Reykjanestá.

Nous avons failli louper le petit panneau en bois qui indique la direction de Brimketill, curiosité géologique qui semble avoir été construite de la main de l’homme et qui forme une sorte de bassin.

La légende affirme qu’une femme troll du nom de Oddný venait s'y baigner, d’où son autre nom : Oddnýjarlaug.


Nous prenons la piste qui passe par l’usine géothermique et la suivons jusqu’à la pointe.

La mer est beaucoup plus calme que lors de notre dernier passage. L’ambiance est différente, moins impressionnante.

Nous montons jusqu’au sommet du Valahnúkur. Karl monte toujours la garde.

La pluie s’invite et nous retournons à la voiture direction Reykjavik.


Entre Vogar et Hafnarfjörur, un superbe arc en ciel enjambe la route.


Ce soir nous dormirons chez Ragnhildur, qui nous a loué un petit studio au rez-de-chaussée de sa maison.

Celle-ci est bien placée, non loin d’Hallgrímskirkja.


Kilométrage du jour : 285km

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

Jour précédent

CONTACT

AVERTISSEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

MAI 2013

Itinéraire

J01 - Keflavik - Borgarnes

J02 - Borgarnes - Suður-Bár

J03 - Suður-Bár  - Bjarkarholt

J04 - Bjarkarholt - Bilduladur

J05 - Bilduladur - Ísafjörður

J06 - Isafjörður et environs

J07 - Ísafjörður - Heydalur

J08 - Heydalur - Laugarhóll

J09 - Laugarhóll - Steindórsstaðir

J10 - Steindórsstaðir - Efstidalur

J11 - Efstidalur - Reykjavik

J12 - Reykjavik

J13 - Reykjavik - Keflavik

Préparation