Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Géologie de l'Islande
Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
îles Vestmann
Contact
Avertissement
Commentaires
Plan du site
Varmahlið - Kerlingarfjöll
Voyage Juillet.2015 en Islande
Keflavik - Hella
Hella - Landmannalaugar
Landmannalugar - Hörgsland
Boucle du Laki
Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid
Skyrhúsid - Stöðvarfjörður
Stöðvarfjörður - Sólbrekka
Sólbrekka - Egilsstaðir
Egilsstaðir - Dreki
Dreki - Skjöldólfsstaðir
Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn
Þórshöfn - Keldunes 2
Keldunes 2 - Reykjahlið
Préparation voyage en Islande 2015
Autour de Mývatn
Reykjahlið - Ytra Laugaland
Ytra Laugaland - Varmahlið
Varmahlið - Kerlingarfjöll
Kerlingarfjöll - Hamragarðar
îles Vestmann
Hamragarðar - Keflavik

Mardi 28 Juillet.                                                                Kerlingarfjöll - Hamragarðar


Ce matin, au réveil, un plafond de nuage couvre les sommets, mais quelques trouées laissent présager que celui n’est pas très épais et semble confiné dans la vallée.


Après un petit déjeuner copieux, nous remontons vers la zone géothermique. Comme imaginé, plus nous nous élevons, moins les nuages sont présents, et c’est une superbe vue dégagée qui nous accueille sur le parking. Il reste quelques nuages accrochés çà et là sur les sommets, mais rien de bien méchant.


La neige étant encore bien présente dans le massif, les chemins ne sont pas tous praticables.


Du parking, nous rejoignons la vallée par un sentier équipé de marches. Nous traversons la rivière par une petite passerelle et nous engageons dans une vallée secondaire. Nous suivons un sentier qui s’élève assez rapidement. Nous surplombons une vallée d’où s’échappent de nombreuses fumeroles. Plus haut, le sentier disparait sous la neige. Sur la droite, une trace semble conduire vers une autre vallée, mais le névé ne semble pas top engageant, il présente de nombreuses cassures.

Nous préférons poursuivre vers le haut jusqu’à une zone rocheuse d’où nous avons une vue sur l’ensemble du massif.

D’où nous sommes, il n’y a plus de traces, aussi revenons-nous par le même chemin.


Nous redescendons au refuge et reprenons la 35 en direction du sud. Nous sommes surpris du peu de circulation sur la piste, nous rencontrons plus de chevaux que de voitures.


Comme en 2009, nous nous arrêtons au cairn Beinakerling pour y déposer notre pierre, puis nous retrouvons bientôt le goudron et le parking de Gullfoss.

Nous retrouvons la foule et, pour la première fois, nous découvrons la cascade sous le soleil, dont la lumière se décompose dans les embruns en un magnifique arc en ciel qui enjambe la gorge. Cette fois-ci, la Chute d’or mérite bien son nom.


Nous continuons sur la 35 jusqu’au site de Geysir, mais auparavant nous faisons un petit détour vers Haukadalskirkja et ses deux sources chaudes. La température de l’eau de celle de Marteinslaug est si élevée, qu’il est impossible de s’y baigner, d’ailleurs le bassin est fermé par une grille, par contre celle de Kúalaug est à bonne température.

Après avoir assisté à plusieurs éruptions du Strokkur, et fait un petit tour du site, nous prenons la route 30.


A la sortie de Flúðir, nous empruntons la 344 puis la 345. Au niveau de la petite église de Hruni, nous suivons la piste qui mène à la ferme de Sólheimar. Du parking, nous rejoignons en quelques minutes, la source de Hrunalaug. J’avais peur que celle-ci soit désormais interdite d’accès compte tenu des dégradations qu’elle avait subies par la faute de touristes peu respectueux, mais il est toujours possible de s’y baigner après avoir acquitté une modeste contribution de 500 ISK par personne, destinée à l’entretien du site.

La source est très petite, et je ne comprends pas comment des agences touristiques peuvent avoir l’idée d’y venir avec des cars.

Le temps de se baigner et le ciel s’obscurcit, prenant une teinte ardoise.


Nous rejoignons la route 30 et la suivons jusqu’au croisement avec la N°1 que nous empruntons jusqu’à la bifurcation vers la 249 et le camping de Hamragarðar.

Celui-ci est situé dans un cadre magnifique, non loin de la cascade de Seljalandsfoss, mais là aussi les sanitaires sont un peu justes pour le nombre de campeurs. Dans le bâtiment d’accueil, il y a une machine à laver et une cuisine.


Le soir, nous irons faire une petite balade le long de la 249 jusqu’à Stóra-Dalskirkja à l’architecture particulière, la luminosité du soleil couchant donne ce soir, une teinte orangée au paysage.


Kilométrage du jour : 218 km

LE FEU ET LA GLACE 

Jour suivant

CONTACT

AVERTISSEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

Jour Précédent

JUILLET 2015

Itinéraire

J01 - Keflavik - Hella

J02 - Hella - Landmannalaugar

J03 - Landmannalugar - Hörgsland

J04 - Boucle du Laki

J05 - Kirkbæjarklaustur - Skyrhúsid

J06 - Skyrhúsid - Stöðvarfjörður

J07 - Stöðvarfjörður - Sólbrekka

J08 - Sólbrekka - Egilsstaðir

J09 - Egilsstaðir - Dreki

J10 - Dreki - Skjöldólfsstaðir

J11 - Skjöldólfsstaðir - Þórshöfn

J12 - Þórshöfn - Keldunes 2

J13 - Keldunes 2 - Reykjahlið

Préparation

J14 - Autour de Mývatn

J15 - Reykjahlið - Ytra Laugaland

J16 - Ytra Laugaland - Varmahlið

J17 - Varmahlið - Kerlingarfjöll

J18 - Kerlingarfjöll - Hamragarðar

J19 - îles Vestmann

J20 - Hamragarðar - Keflavik