Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Nouvel An 2019 - La péninsule de Reykjanes
Voyage Nouvel An 2019 - Reykjavik
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Nouvel An 2019 - Snæfellsnes
Voyage Nouvel An 2019 - Cercle d'Or
Voyage Nouvel An 2019 - Reykjavik
Voyage Nouvel An 2019 - La côte sud
Voyage Nouvel An 2019 - La péninsule de Reykjanes

LUNDI 31 DECEMBRE                                                                                    LA COTE SUD

 

Aujourd'hui, une belle journée est annoncée pour la côte sud, nous décidons de prendre la direction de Vik.


Alors que le soleil se lève, nous arrivons en vue de Seljalandsfoss.

Le vent soulève les embruns


Nous nous arrêtons sur le parking (700ISK)

Il y a pas mal de monde autour de la cascade, le vent qui souffle en fortes rafales nous dissuade d'emprunter le chemin qui passe derrière la cascade. il y a pourtant quelques téméraires qui osent s'y lancer. Douche assurée.

La cascade balayée par le vent forme d'immenses draperies.


Nous poursuivons notre route vers Skógafoss.

Nous marquons une petite pose photo aux environ de Sauðusvöllur, et au moment de redémarrer, rien, le tableau de bord s'étéint, impossible de lancer le moteur.

Après quelques nouveaux essais infructueux nous appelons l'agence de location.

Il semblerait que ce soit la batterie, l'agence envoie quelqu'un pour nous dépanner.

Finalement une personne arrive avec un 4x4, après avoir branché les câbles, notre véhicule démarre. Nous lui demandons s'il pense que cela va tenir dans le temps, il nous assure que oui.

Du coup, on a perdu un peu plus d'une heure et demi sur une journée bien courte.


Nous décidons de ne pas nous arrêter à Skógafoss et filons directement vers la plage de Reynisfjara.

Nous avons de la peine à trouver une place sur le parking.

Lorsque nous arrivons sur la plage, nous sommes surpris de la foule. la plage grouille de monde. Un grand nombre de personne est assis sur les orgues basaltiques. D'autres s'amusent à faire la course avec les vagues, jusqu'à ce qu'une vague un peu plus traitresse balaie une dizaine de personnes, entrainant même une jeune fille qui s'en tirera avec une belle peur.

Dire que la première fois que nous avons découvert ce site nous étions au grand maximun une dizaine de personnes.


Nous revenons ensuite vers Reykjavik.

La calotte du Mýrdalsjökull est entièrement dégagée.


Nous arrivons à Skógafoss, alors que la nuit commence à tomber. Le site est tranquille.


Une fois arrivé à Reykjavik, nous partons à la recherche d'un restaurant pouvant nous accueillir.

Notre choix se porte sur le restaurant Harry's situé dans Laugavegur.

Le menu se compose d'une soupe de langoustine, d'un saumon grillé accompagné de légumes et d'un dessert maison, le tout accompagné d'une bouteille de sauvignon.

La soupe et le plat sont très bien présentés et très bons, le dessert un peu quelconque.


Ensuite nous décidons de monter sur la colline d'Öskjuhlíð où se trouve le Perlan pour profiter des feux d'artifices.

Nous dominons la ville et bien qu'il ne soit pas encore minuit, quelques feux commencent à éclairer le ciel çà et là.

Vers minuit, c'est l'apothéose, les fusées illuminent le ciel de partout. D'ici nous avons une vue à 360° sur la ville et il n'y a pas un quartier qui soit épargné.

Il faut savoir que les islandais sont très friants de feux d'artifice, et qu'ils dépensent en cette fin d'année des sommes énormes pour en acheter, les bénéfices étant redistribués aux services de secours.

Le spectacle dure environ une heure, puis nous resdecendons vers le centre ville pour se mêler à la foule qui déambule de bar en bar.



Kilométrage du jour : 390km

LE FEU ET LA GLACE 

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATION

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

NOUVEL AN 2019

L'ETAPE EN IMAGES

Jour suivant

Jour Précédent

Arrivée

Snæfellsnes

Cercle d'Or

Reykjavik

La côte sud

Reykjanes