Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande
Nos voyages en Islande
Islande en poche - Préparer son voyage en Islande
Avertissement
Contact
Commentaires
Plan du site
Histoire de l'Islande
Géologie de l'Islande
Généralités sur l'Islande
Les différentes régions de l'Islande
Documentations sur l'Islande

Préparation voyage en Islande 2009
Préparation voyage en Islande 2011
Préparation voyage en Islande 2013
Préparation voyage en Islande 2015
Préparation voyage en Islande 2016
Préparation voyage en Islande 2018
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Nouvel An 2019 - La côte sud
Voyage Nouvel an 2019 - Arrivée
Voyage Nouvel An 2019 - Snæfellsnes
Voyage Nouvel An 2019 - Cercle d'Or
Voyage Nouvel An 2019 - Reykjavik
Voyage Nouvel An 2019 - La côte sud
Voyage Nouvel An 2019 - La péninsule de Reykjanes

MARDI 1 JANVIER                                                            LA PENINSULE DE REYKJANES

 

Pour cette dernière journée, la météo est passable, temps couvert avec quelques averses et rafales de vent.


Une fois les affaires rangées, l'appartement nettoyé, nous prenons la route en direction de la péninsule de Reykjanes.


Nous prenons la route 42 vers le lac de Kleifarvatn.

Nous faisons un arrêt aux séchoirs à poissons qui bordent la route.


Au lieu de poursuivre la route, nous préférons emprunter la piste 428 qui est parallèle à la 42 et qui traverse l'immense région de Dyngrahraun.

La piste n'est pas très difficile, quelques flaques d'eau gelée de tant à autre au milieu de la piste.

Les paysages sont superbes.

Nous avions déjà emprunté cette piste en mai 2016, mais les paysages sont radicalement différents sous la neige.


Nous rejoignons ensuite le site de Seltun. Les sentiers sont glacés obligeant à faire attention.


Le temps commence à se dégrader, le ciel se couvre et le vent se lève.


Nous prenons la direction de la pointe de Reykjanestá.

Les falaises de basaltes, sont fouettées par la mer, on aperçoit dans l'eau quelques phoques qui semblent s'amuser avec les vagues.

Le vent est si fort qu'il nous déséquilibre et projette la pluie sur les objectifs, il n'est pas facile de faire des photos dans de telles conditions.

Et c'est les vêtements bien trempés que nous rejoignons notre véhicule.


Il ne nous reste plus qu'à rejoindre notre hébergement du soir, à Sandgerði où nous attend un petit hot-pot sur la terrasse.


Kilométrage du jour : 160 km


Le lendemain la restitution du véhicule se passe sans problème. Nous faisons part des anomalies rencontrées sur le véhicule, mais je ne suis pas sûr que le véhicule soit contrôlé avant la nouvelle location.


Finalement un bilan très positif sur ce voyage, qui nous a permis de découvrir les paysages sous une lumière particulière.

Toutefois, je ne pense pas que ce soit la meilleure période pour découvrir l'Islande. La faible durée d'ensoleillement ne permet pas de prendre le temps de découvrir comme il faut les différents sites.

Un regret, celui de n'avoir pas pu observer d'aurores boréales

LE FEU ET LA GLACE 

LE SITE

AVERTISSEMENT

CONTACT

LAISSER UN COMMENTAIRE

PLAN DU SITE

RUBRIQUES

CULTURE

GEOLOGIE

PREPARATION

DECOUVERTE

DOCUMENTATION

NOS VOYAGES

Retrouvez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur

2009

2011

2013

2015

2016

2018

2019

NOUVEL AN 2019

L'ETAPE EN IMAGES

Jour Précédent

Arrivée

Snæfellsnes

Cercle d'Or

Reykjavik

La côte sud

Reykjanes